3 logements locatifs sociaux
Lieu: Sainte Flaive des Loups
Maitrise d’ouvrage: Vendée Logement
Maitrise d’oeuvre: C. Chollet, F. Pechereau et P. Barlier
Coût d’objectif: 262 500 € HT
Surface: 210 m² SHAB
Calendrier: PRO en cours, 2017
Mission: Complète: études+chantier.

Le site de la Petite Chauvière, bourg de la commune de Sainte Flaive des loups, Vendée, est une parcelle lotie entre des ateliers municipaux, un petit hangar commercial, et un lotissement récent.
On pourrait suivre le sociologue Jean Taricat et définir le site comme: «une addition, parcelle après parcelle, un entrelacement de construction et de campagne, de ville ou d’agriculture, mais où l’on mène une existence de citadins.» (in « Suburbia : Une utopie libérale », ed. de la Villette, 2013.)
En effet, l’urbanisation du village tend vers l’accumulation de poches loties privées, bâties sur des terres agricoles remembrées, par la procédure d’aménagement du lotissement. La petite Chauvière mute lentement d’une organisation traditionnelle linéaire le long des voies vers une urbanisation en poches, plus dilatée et plus refermée. Paradoxalement, alors que l’urbanisation s’intensifie, les espaces se dilatent.

Intensions de projet
Un repérage des bâtiments ruraux existants et de qualité est effectué dans le village et le travail architectural de départ tire parti de ce patrimoine ordinaire.
De même, l’étude de capacité de la parcelle tend vers un travail de densité adapté au site, et travaille à la qualité de l’inscription urbaine par l’articulation des échelles (grands ateliers- petites maisons types)

Des logements RDC, formant longère sur porche
Les 3 logements s’implantent en une bande longiligne, entrecoupée de porches généreux.
Orienté Nord/Sud, le plan des logements s’inscrit en RDC autour de ce porche d’entrée. Les pièces de vie sont traversantes.